01

Profil

Aujourd’hui, le secteur des minéraux représente en France environ une vingtaine d’entreprises, 80 usines et 200 carrières employant directement près de 3 000 personnes et générant un chiffre d’affaires de l’ordre de 620 millions d'euros. Certaines d’entre elles sont des champions nationaux, parmi les leaders mondiaux, positionnés sur des marchés de spécialité, mais le secteur compte également de nombreuses PME et ETI.

Ils constituent le maillon indispensable de l’approvisionnement d’industries avales aussi capitales que l’industrie verrière, l’industrie papetière, la céramique, la plasturgie, la sidérurgie, le batiment, l’aéronautique et l’espace, l’automobile, les énergies renouvelables, l’agriculture, etc.

MI-F - Cartes Export - Import

02

Minéraux industriels

Les minéraux industriels sont des matières premières naturelles non métalliques et non énergétiques, formées dans des environnements géologiques particuliers et extraites de l’écorce terrestre pour leurs propriétés physiques et chimiques.

Un minéral est un solide naturel de composition chimique définie et à structure cristallisée, c’est-à-dire dans laquelle les atomes le constituant sont parfaitement « rangés ». Le diamant et le graphite sont deux minéraux, de même composition (du carbone pur) mais de structures différentes. Le quartz est un minéral formé de silicium et d’oxygène.

Consulter la rubrique Minéraux industriels

03

Une production tricolore stratégique

Dans un contexte de réindustrialisation de la France, le secteur des minéraux présente de nombreux atouts et des perspectives de développement significatives, à condition que les acteurs industriels puissent bénéficier d’un écosystème favorable à leur compétitivité.

Un maillon incontournable de la chaîne industrielle

La France dispose d’un savoir-faire de longue date et de nombreux atouts dans le secteur des matières premières minérales, avec des compétences en géosciences et en transformation afin de répondre au plus près des besoins des clients finaux.

Situé en amont de la chaîne de valeur industrielle, le secteur des minéraux approvisionnent les industries avales : Les minéraux sont au cœur de l’innovation tout en conservant leurs utilisations classiques (pièces automobiles, aérospatial, fibres optiques, énergies renouvelables comme les panneaux solaires, les éoliennes etc.)

Les innombrables utilisations finales des matières minérales déterminent sans ambiguïté l’importance stratégique des minéraux pour l’économie française.

Ils portent des enjeux essentiels de compétitivité et d’indépendance nationale liés à l’approvisionnement de nos industries ; mais aussi des enjeux sociaux, en mobilisant un grand nombre d’emplois directs et indirects (sous-traitants et les secteurs utilisateurs), via un large éventail de métiers, qui requièrent un vrai savoir-faire et des formations spécifiques

Les principales industries utilisatrices de minéraux industriels

MI-F - Principaux industries de MI

 

Les minéraux industriels à horizon 2050

Pour assurer leur pérennisation et leur développement, ces entreprises doivent relever de nombreux défis : sécuriser l’accès aux gisements, valoriser leurs performances environnementales dans la perspective d’une économie circulaire, maîtriser les coûts énergétiques, affronter un environnement concurrentiel international et européen renforcé, répondre aux fortes exigences réglementaires, affirmer leur position stratégique pour l’ensemble de la chaîne industrielle, innover en continu pour affronter la concurrence, attirer et enrichir les compétences humaines du secteur.



En savoir plus

Ressources
Fermer

Ressources


La MI-F vous met à disposition des brochures, guides, et vidéos consultables en ligne.